Type a message Skip to main content

For the Louvre Abu Dhabi 02

2017
Jenny Holzer

Artiste conceptuelle née en 1950 aux États-Unis, Jenny Holzer travaille depuis près de quarante ans sur la notion d’écriture et de langage. Elle nourrit ses installations et ses sculptures de contenus qui ont souvent trait à la mort, à la guerre ou encore aux violences faites aux femmes. Pour le Louvre Abu Dhabi, elle a fait agrandir et graver, grâce à des technologies de pointe, trois textes anciens sur de grands panneaux en pierre intégrés dans les murs. Elle renoue ainsi avec son goût premier pour l’espace de la rue, ces parois étant pour elle comparables à celles d’un « village archaïque idéal » abrité par le dôme futuriste de Jean Nouvel. Aussi attentive à l’aspect esthétique de ces textes qu’à leur sens, elle a sélectionné avec l’équipe scientifique des textes écrits dans des langues et des alphabets différents. Tiré d’une tablette mésopotamienne, l’un est en écriture cunéiforme, une des plus anciennes connues, et entre en résonance avec les œuvres exposées au tout début du parcours du musée. Les deux autres, en écritures arabe et latine, font écho aux langues utilisées au Louvre Abu Dhabi. En leur conférant une dimension spatiale et monumentale, l’artiste fait dialoguer ces textes, tout en donnant à percevoir leur beauté formelle et leur portée universelle. Ces textes sont tirés de la Muqaddima (1375) d’Ibn Khaldun (1332-1406), considéré comme le père de l’historiographie moderne. Cette œuvre constitue la première partie de son Kitab al-Ibar, le Livre des exemples. Ibn Khaldun y pose les jalons de l’histoire comme science et aborde la philosophie, la théologie islamique, les sciences naturelles, la chimie et l’alchimie. Écrites en naskhi (écriture cursive arabe), ces pages ont été reproduites à partir d’un original autographié de sa main, conservé à la bibliothèque Atif Efendi d’Istanbul. Dans le texte du mur de gauche, Ibn Khaldun évoque l’âme qui, mue par l’activité du cerveau, tend à créer sans cesse de la pensée. Sur la page du milieu, il aborde la question de la poésie, inséparable de celle du chant. La page du mur de droite reprend un poème du calligraphe Ibn al Baw-wab, portant sur l’art de la calligraphie, qu’Ibn Khaldun considérait comme un chef-d’œuvre du genre.

Détails de l'oeuvre

Artiste : Jenny Holzer
Titre : For the Louvre Abu Dhabi 02
Géographie : Abu Dhabi, Émirats Arabes Unis
Date : 2017

Medium : pierre calcaire

Classification : sculpture
Dimensions : 11 x 11.5 m, 11 x 6.5 m
Contacts : images@louvreabudhabi.ae

Permalien : www.louvreabudhabi.ae/en/explore/highlights-of-the-collection/for-the-louvre-abu-dhabi-02

Mobile View None For an optimal experience please
rotate your device to portrait mode