Type a message Skip to main content

En norvégienne (France, vers 1887) et Meules, fin de l’été, (France, 1891), de Claude Monet

A la fin du 19ème siècle, la Révolution industrielle transforme le monde à jamais, à un rythme qui s'accélère partout. Les visiteurs peuvent prendre la mesure de ces nombreux bouleversements à travers ces peintures prêtées par le musée d'Orsay. En Norvégienne et Meules, fin de l'été, montrent non seulement l'habilité de Money à capturer la lumière et l'atmosphère d'un moment (à l'image de ce que nous faisons souvent sur les réseaux sociaux), mais aussi les changements subtils qui s'opèrent dans ses coups de pinceaux. Entre 1890 et 1891, l'artiste se lance dans une série d'environ 25 peintures qui ont toutes pour unique sujet les meules de foin.

دائرة الثقافة والسياحة - أبوظبي
Meules, fin de l’été Claude Monet (Paris, 1840 – Giverny, 1926) France 1891 Huile sur toile Musée d’Orsay
Mobile View None For an optimal experience please
rotate your device to portrait mode